Observatoire portuaire

Découvrez l’observatoire portuaire : www.observatoire-portuaire.fr


 

L’Observatoire Portuaire est une démarche partenariale qui associe les acteurs portuaires, pour produire et partager une connaissance commune de la filière portuaire.£

Elle est menée grâce à la collaboration des 40 exploitations portuaires des Alpes-Maritime, des autorités portuaires et des collectivités locales, qui alimentent un système d’informations numériques et géographiques, conçu spécifiquement pour l’observatoire portuaire.

Les thèmes abordés couvrent l’ensemble des activités organisées sur sites portuaires : plaisance, yachting, croisière, transports maritimes de personnes (Corse et côtiers), fret, réparation navale, pêche …

Découvrez le premier atlas économique des activités portuaires ainsi que la publication "Nouveau regard sur l’économie maritime" sur le site de l'Observatoire Portuaire.
 

Extension du périmètre de l'Observatoire portuaire avec le projet BlueConnect
 

Logo Interreg

Le projet BlueConnect, dont l'objectif est de connecter les TPE-PME aux marchés maritimes à fort potentiel, a récemment été retenu par le programme INTERREG France-Italie MARITTIMO.

Ce projet associe :

- le Pôle Mer Méditerranée, le chef de file
- la CCI NCA, qui coordonne l'Observation Portaire des 6 terrtitoires transfrontaliers
- les CCI Var, Haute Corse et Sassari, ainsi que les autorités portuaires de la Spezia et de Livourne.

Trois secteurs d'activités portuaires à fort potentiel sont principalement ciblés ; la Plaisance et le Yachting, le Croisière et Ferry, ainsi que la Logistique maritime.

BlueConnect débutera en janvier 2017 pour une durée de 24 mois. 


Témoignages sur l'Observatoire Portuaire 

Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur : « Il y a un peu plus de 4 ans, la Métropole Nice Côte d’Azur mettait au point, en collaboration avec la CCI, le premier observatoire des données économiques métropolitaines. Il s’agit d’un véritable tableaux de bord avec plus de 60 indicateurs. Déjà à cette époque nous avions le projet d’apporter une observation plus particulière sur les ports, le nautisme et la plaisance, secteurs importants pour la région Provence-Alpes-Nice Côte d’Azur. C’est donc très logiquement que voit le jour cet « Observatoire Portuaire ». La Métropole Nice Côte d’Azur gère aujourd’hui 7 sites portuaires pour 3000 anneaux, de la frontière monégasque à Cagnes-sur-Mer. Elle va pouvoir aujourd’hui, avec ses partenaires azuréens, collecter, agréger, mesurer les données afférentes à cette activité et les traiter dans le souci d’une meilleure efficience et d’une plus grande attractivité de la Côte d’Azur sur la scène nautique internationale. Je me félicite donc de ce partenariat exemplaire ».

 

Eric Ciotti, Député, Président du département : « Avec une frange côtière de 60 kilomètres de long, les Alpes-Maritimes bénéficient d’un accès privilégié sur la Méditerranée favorisant une activité touristique et économique maritime importante. Le littoral compte six ports départementaux ayant chacun ses propres spécificités. Ainsi, la création de l’Observatoire Portuaire des Alpes-Maritimes, répond à une forte volonté de doter notre territoire d’un système d’informations qui permette à sa communauté de membres de disposer d’une information régulière sur l’état et l’évolution de la filière portuaire et, le cas échant, d’effectuer des comparaisons avec d’autres territoires. En effet, l’observatoire constitue un outil fiable et précieux, qui présente le contexte et les activités portuaires des Alpes-Maritimes ».

 

Bernard Brochand, Président Communauté d’Agglomération des Pays de Lérins : « Le nautisme constitue, à l’évidence, un secteur clef de notre économie et de notre attractivité. Ainsi, dès sa création, la Communauté d’Agglomération des Pays de Lérins s’est dotée d’un Pôle nautique pour dynamiser ce secteur porteur et identitaire de notre territoire. Notre territoire dispose en effet d’atouts considérables : 30 kilomètres de côte, 16 ports dont 11 ports maritimes, 4 ports fluviaux et un port à sec. En ce sens, je me réjouis du lancement de l’Observatoire Portuaire, outil partenarial qui permet de bénéficier de connaissances précises, actualisées et partagées sur la filière ».

 

Bernard Kleynhoff, Président de la CCI Nice Côte d’Azur : « En tant que gestionnaire de 4 ports départementaux depuis plusieurs décennies, la CCI Nice Côte d’Azur est bien consciente du potentiel économique de sa façade maritime et de ses activités portuaires. Au-delà des études et des initiatives prises pour développer l’activité de ses 4 ports, il est apparu essentiel à notre CCI de partager cette expertise avec les professionnels portuaires azuréens et de l’étendre aux 41 sites portuaires.

Mieux connaitre, pour mieux comprendre, orienter les bonnes décisions et les justes actions des politiques publiques et privées. Cet observatoire va permettre des éclairages majeurs sur notre économie maritime, confirmer nos spécificités locales et attirer à brève échéance des investisseurs et des talents pour nous aider à valoriser notre patrimoine durablement. »

 

Témoignage du Port de Saint-Jean-Cap-Ferrat, utilisateur de l’observatoire portuaire - Virgine Fabron, directeur : « L’observatoire portuaire constitue une source d’information indispensable pour les professionnels portuaires et nautiques, dans une période où des changements des pratiques et des offres de services sont annoncées. L’accentuation de leurs collaborations et le partage des connaissances peut constituer un facteur important de progrès … ».